Quelques remèdes contre le stress de la prise de parole en public


blog-img

Vous devez prendre la parole pour défendre votre projet en Codir, ou pour « pitcher » devant tout un amphi de professionnels ?
Vous devez faire la présentation de l’année chez votre plus gros client ou au séminaire annuel devant « toute la boite » ?
On vous a invité à intervenir dans une conférence devant 500 personnes ?
Vous êtes un peu stressé ? Vous avez le trac ? C’est normal. C’est même bon signe.

Cela signifie que vous êtes conscient des enjeux et que votre corps se prépare à donner le meilleur de vos ressources, physiques comme intellectuelles.

Voici quelques astuces pour faire de ce stress votre allié et qu’il ne vienne pas polluer votre intervention :

  1. Reconnaissez-le et accordez-lui sa valeur positive.
  2. Rendez-le concret : de quoi avez-vous peur réellement ? de paraitre trop inexpérimenté ? de bégayer ? qu’on ne vous écoute pas ? des objections ? de perdre le fil ? d’une personne en particulier ?
  3. Dépersonnalisez cette peur en la partageant avec quelqu’un qui vous donnera son regard objectif sur la situation.
  4. La peur vient de l’inconnu : limitez le nombre d’inconnues. Renseignez-vous sur les participants, le lieu, le timing, après qui vous parlerez, la configuration de la salle…
  5. Préparez avec soin le contenu de votre intervention : étudiez bien votre auditoire et sa position par rapport à votre sujet (dans notre méthode nous appelons ça « Analyser la cible »), construisez des messages clairs et percutants et « blindez » votre argumentaire.
  6. Testez votre discours auprès d’un tiers et répétez-le pour qu’il soit fluide pour vous.
Et le jour J :
  1. Anticipez pour limiter les aléas : arriver essoufflé après avoir stressé pendant 30 minutes dans les bouchons à l’idée d’être en retard n’est pas le meilleur moyen d’être zen.
  2. Relisez vos grands messages et les points-clés de votre argumentation : prendre conscience du travail effectué en amont contribuera à vous déstresser.
  3. Isolez-vous quelques minutes pour calmer votre respiration.
  4. Dites-vous que, la plupart du temps, votre stress ne se voit pas de l’extérieur : si vous avez l’occasion d’être filmé vous le vérifierez !
  5. Et surtout : lancez-vous ! (Si vous le pouvez, passez dans les premiers…) Le stress diminue après quelques minutes, et vous finirez même par vous sentir étrangement bien… Je vous le garantis.
 Notre service de répétition

Pitch 360 : 3 heures d’entraînement pour vous préparer à faire la présentation la plus efficace de votre vie !

Articles liés

 

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.